28 Rue Alphonse Mercier 59000 LILLE - Tél: 03 20 54 96 75

Saison 17-18

2017 2018

 2017

LaZlo (11 Septembre/15 Octobre 2017)

OPEN SPACE CIE LAZLO#1#Création

Jeudi 21 septembre 19h, Vendredi 22 septembre 14h30 20h, Samedi 23 septembre 19h

QUATRE SOEURS

Quatre SoeursCréation 2018 / COMPAGNIE LaZlo

Texte Géraldine Serbourdin (membre des E.A.T Hauts de France)
Mise en scène Audrey Chapon, Assistée de Simon Cachia
Avec Murielle Colvez, Céline Dupuis, Marion Laboulais, Séverine Ragaigne, Charlotte Talpaert, Elena Zhilova
Création Lumière Richard Guyot, Création Vidéo Félix Létot, Scénographie Audrey Chapon et Estelle Duriez
Production Compagnie LaZlo, coproduction Théâtre de la découverte à la Verrière, avec le soutien de PICTANOVO.

Elles sont quatre. Trois plus une. Trois soeurs au chevet de la soeur qui va mourir. Un corps qui danse et des femmes qui parlent, parfois trop parce que le silence qui précède la mort d’un proche est intenable. Une maison familiale sans esprit de famille, un collectif boiteux, une ribambelle de filles « sans père, sans frère, sans homme ».

 

La Lettre au Père

lettre au père


 

 A 17h30 samedi 23 le spectacle "Quatre soeurs" sera précédé de la lecture de La Lettre au Père de Franz Kafka par Dominique Sarrazin.

 

 

 

 

 

 

 

La Verrière accueille les Rencontres Louise Michel

Lundi 2 octobre à partir de 19h30

edwy plenel - voyage en terres d'espoir

 

 

 

 

 

 Débat avec Edwy Plenel  autour de son livre   " Voyage en terres d'espoir "  (Editions de L'Atelier)

 

 

 

OPEN SPACE#2# Accueil 

Mercredi 4 octobre 20h et Jeudi 5 octobre19h

NOUS VOIR NOUS

nous voir nous

Création 2016 / THEC

Texte Guillaume Corbeil, mise en scène Antoine Lemaire, assistante metteur en scène Sophie Descamps, avec Chloé André, Cédric Duhem, Caroline Mounier, Rodrigue, Charlotte Talpaert, musique originale Richard Guyot, sondier Julien Féryn, lumière Caroline Carliez, créateur vidéo Pierre Martin, réalisateur vidéo Franck Renaud, régie vidéo Pierre Hubert, costumes  Alexandra Charles, production La Rose des vents / Villeneuve d’Ascq – Le Manège / Maubeuge / Tandem Douai Arras, avec l’aide de  Ministère de la Culture / DRAC Hauts-de-France, Région Hauts de France / Conseil Départemental du Nord / Pictanovo / Spedidam.
Cinq personnages étalent leurs goûts, leurs connaissances, et exhibent des photos de tout ce qu’ils ont vu, pensé, vécu. Façonnant leur image à coups de phrases convenues, ils cherchent en vain à échapper au formatage que leur imposent les réseaux sociaux. Un spectacle coup de poing qui laisse groggy (groggy : se dit d’un boxeur très éprouvé par les coups de l’adversaire, mais encore debout. Familier : Qui est étourdi par un choc physique ou moral, ou par un excès de boisson).

 

OPEN SPACE#3# Créations suite… 

Jeudi 12 octobre 19h et Vendredi 13 octobre 20h

IRINA

Irina

COMPAGNIE LaZlo

Texte Géraldine Serbourdin, mise en scène Audrey Chapon, avec Séverine Ragaigne, Barbara Wastiaux, production LaZlo.

Au départ la pièce Quatre Soeurs. Elles sont trois plus une. Trois sœurs au chevet de celle qui va mourir. Extraction d’Irina, la plus jeune des quatre. On allume le son en live. Irina se détache de la cellule familiale réclamant à corps et à cris son solo manquant. One rouge, tourbillon organique, explosif et jubilatoire, additum vital et vibrant qui fait craquer le huis clos familial pour nous faire entendre la difficulté d’être une femme jeune dans un vieux monde.

Irina sera précédé par une lecture de Laura  le vendredi 13 Octobre à 18heures  Lecture du texte par Céline Dupuis. (Entrée Libre)

Laura, c’est la plus grande, la plus vieille, celle qui n’a rien à voir avec Tchekhov, celle qui est née avant les trois sœurs. Elle est, à part Laura, presque une petite mère pour les filles, sûr, une tête de turc et une démodée. Et pour Berthe, sa fille, elle est la femme à abattre. Pour exister Laura se range. Et se rehausse sur ses Louboutin. Après avoir endossé le rôle ingrat d’aînée, elle épouse celui de mère. Dès le début de la grossesse, un ratage. Après son divorce, qui suit la mort d’Olga, elle rebondit. Elle supprime le gluten de son alimentation, suit des cours de yoga, entame une psychanalyse avec le docteur Blandenois, et, à défaut de Fillon, adopte le couple Macron pour éviter Mélenchon. La passion au sommet. Et puis Laura, c’est avant tout et surtout une aficionada.

 

Entremets/ Vacances scolaires de Toussaint

 La Verrière accueille le Festival Pas Cap ! 2017 (initié par le Théâtre Massenet)

Jeudi 26 octobre 19h, Vendredi 27 14H30 Samedi 28 octobre 19h

FESTIN

festin

COLLECTIF ERRANCES  Danse & Marionnette / Tout public dès 6 ans

De et avec Melody Blocquel, Sarah Goncalves et Maud Persyn, construction marionnette Mélanie Rebolj, Thaïs Trulio et Marion Belot, mise en scène Celia Guibbert et Marion Belot, recherches en mouvement Scheherazade Zambrano, musique et lumières Jérémie Davienne,

Création Collectif errances,  production Cie La Bicaudale, co-production Festival Musik'Art et la Cie Le Vent du Riatt, avec le soutien du Conseil Départemental du Pas de Calais et des Kiss Kiss Bankers,résidences Latitude 50, Pôle Arts du cirque et de la rue (Marchin-BE), le CAR - Centre des Arts de la rue de Ath (Be), L'Espace Agora de Santes (59), la Ville de Wambrechies (59), le CCA de La Madeleine (59), Danse Création à Marcq-en-Baroeul (59) et la Ville de Fournes-en-Weppes (59).

Autour d’un repas de famille, un père silencieux réunit ses deux filles que tout oppose et sa petite-fille sans attache. De petits riens en grandes révélations, c’est autour de la table que l’on tisse, resserre ou déchire les liens familiaux : on s’y dévoile à mots couverts, on digère les non-dits, on se ressert du b o u t des lèvres , ou on met carrément les pieds dans le plat ! FESTIN est un langage des corps. Qu’ils soient marionnettes ou humains, c’est au contact de l’autre que les personnages prennent vie et se définissent. Ici, les corps dansent ensemble, se résistent, s’entrechoquent, se partagent ou perdent le contrôle, dans une écriture hybride tissant des ponts entre différents registres de corps, où le rite du repas accompagne les étapes de la construction identitaire.

 

Jeudi 26 octobre 14h30 Vendredi octobre 27 10h30 et 16h Samedi 28 Octobre 15h

GASTON LE RATON

Gaston le raton

Théâtre musical /Tout public dès 4 ans ( ! jauge limitée !)

COMPAGNIE BVZK

Texte, mise en scène Nora Granovsky, paroles et musique Boris Dymny et Nora Granovsky, masque Stefano Perocco, avec Boris Dymny et Nora Granovsky, production BVZK.

Connaissez-vous le rat, cet animal qui ressemble à la souris, mais en un peu plus dégoûtant ? Et en un peu plus intelligent aussi ? Vous saurez bientôt tout de cet intrigant rongeur, grâce à la célèbre conférencière Dolores Mill, experte en petites bêtes, et son invité spécial, Gaston le Raton. Accompagné d’une guitare, il vous dévoilera tous ses secrets. Un spectacle plein d’humour, un rien absurde, à la rencontre de ceux qu’on juge parfois un peu trop rapidement.

 

La découverte organise un stage tout public (de 16 à 99 ans), tout niveau, du lundi 30 octobre au samedi 4 novembre. (vacances scolaires)

Stage tout public

Un atelier de pratique théâtrale ouvert à tous de 16 à 99 ans… débutants, pratiquants, amateurs, confirmés… encadré par l’équipe du Théâtre de la découverte ;

Matin : training, exercices de jeu théâtral…

Après-midi : à partir d’un corpus de textes proposés autour (lettre, récit, roman, chanson, article, pièce de théâtre ? ainsi que des textes amenés ou écrits par les participants… nous mettrons en jeu, en scène et en collectif un petit objet théâtral vivant à partager en public le samedi 4 novembre à 19h. Après les Âges de la Vie… Mes Humours

Groupe de 12 à 15 participants. Informations et Inscriptions au 03 20 54 96 75.

 

Le 13 novembre à 20 h  - La Verrière accueille CitéPhilo Lille 2017

CITE PHILO

 

Patrick Champagne La croyance « économique »

Les fondements sociaux de l’action économique. Cours de Pierre Bourdieu au Collège de France (92/93). 

 Avec Patrick Champagne et Julien Duval, modéré par Bernard Convert.

 

Du 27 novembre 2017 au 5 janvier 2018

La découverte

Lundi 27 novembre à partir de 19h

LA COMPAGNIE LA VACHE BLEUE ET LA DECOUVERTE ET LA SOCIETE LOUISE MICHEL

LUNDI EN ATTENDANT LE GRAND SOIR

 En attendant le grand soir #14Une proposition de la cie La Vache bleue avec le Théâtre de la Découverte et la Société Louise Michel : En attendant le grand soir (N°14)  Cabaret d'actualités / Petites formes / Débat

Alors bien sûr, le grand soir ce n’est pas pour tout de suite… Mais si en attendant, on se retrouvait régulièrement, pour aller au-delà des résignations et partager encore quelques belles idées et utopies…. Le tout pour dénoncer ce qui doit l’être et surtout esquisser quelques chemins d’utopie, de la vraie, de celles qui nous font espérer des lendemains qui chantent après les grands soirs…

Disons  également que c'est un rendez-vous régulier, pour faire une lecture tantôt acerbe tantôt drolatique de l’actualité, boire un coup et manger un morceau sur le pouce, et causer avec un ou des invités…  A chaque rendez-vous, un thème de « discute » différent pour débattre et comprendre, agir et échanger…

Thème de la "discute" : Une sociologie de Lille …

D’emblée, un constat : l’agglomération lilloise est la plus inégalitaire de France. On discutera, en compagnie des auteurs de l’ouvrage collectif « La sociologie de Lille »,  de pauvreté et de grande richesse dans la cinquième plus grande agglomération française, on passera en revue l’éducation, la santé ou encore la culture…

Et on se posera aussi et surtout la question : Au-delà des constats sociologiques, qu’est ce qu’on fait ?

« La sociologie de Lille » est un ouvrage collectif signée par le collectif Degeyter, collectif d’enseignants chercheurs des universités de Lille 1, Lille 2 et Lille 3 qui ont confronté leur approche pour produire une approche pluridisciplinaire de l’agglomération lilloise.

Discussion en présence et avec les interventions de plusieurs auteurs de l’ouvrage « Sociologie de Lille »

Théâtre de la Verrière, 28 rue Alphonse Mercier à Lille, Métro République ou Gambetta)./ P.A.F : Prix libre / Petite restauration possible  sur place / Réservation souhaitable au 03 28 37 06 13.

Samedi 9 décembre 19h

La Verrière accueille le Festival Migrant’scène 2017

LES MIGRANTES

Les migrantes

 Création 2013 / Rodéo d’âme

 Performance dessinée et musicale / tout public à partir de 12 ans

 Ecriture et voix Claire Audhuy, dessins live Suzy Vergez, musiciens Alexandrine Guédron, production Rodéo d’âme (Strasbourg), en partenariat avec le Théâtre de Carouge-atelier de Genève, Camarada, Musée International de la Croix-Rouge.

Cette performance donne à entendre les témoignages de femmes migrantes, tour à tour touchants, drôles et surprenants dans un spectacle poétique et documentaire. Une plongée au coeur des récits bouleversants de femmes qui ont dû quitter leur pays pour se reconstruire ailleurs.

 

« Les pierres parleront

 après les hommes

 Elles resteront seules témoins

 du sang sur les mains

 Et quand ces mains seront

 trop vieilles pour ne pas trembler

 Trop fripées

 Trop abîmées par l’usure du vent

 Alors les pierres chanteront

 Et toute l’Espagne saura comment

 les caves furent utilisées. »

 

Jeudi 14 décembre 19h, vendredi 15 décembre 14h30 -20h, samedi 16 décembre 19h

Création 2008 / THEATRE DE LA DECOUVERTE

L’ENFANCE D’UN CHEF

L'enfance d'un chef

Texte Jean-Paul Sartre, lecture, mise en espace et jeu Dominique Sarrazin, espace Ettore Marchica, création lumière Guillaume Xavier, régie Sarah Verdy, costume Catherine Lefebvre, production Théâtre de la découverte

1 9 3 8 : SARTRE (Jean-Paul) 1905-1980, écrit l’Enfance d’un Chef, ultime nouvelle du recueil Le Mur. Naît alors l’écrivain Sartre  1 9 6 8 : Un ami me prête le livre (Poche n°33) je ne lui ai jamais rendu.  1 9 3 8 : Sartre trace à l’encre noire le portrait d’un petit jeune homme d’avant guerre, tourmenté et bourgeois, avide de sublime que tentent le surréalisme, la psychanalyse et que le fascisme saisit à point avec son plein consentement. L’Histoire écrira le reste...  1 9 6 8 : L’enfance d’un Chef, comme écrit la veille, circule entre nous, jeunes gens incertains que le Printemps bouleverse. Je le dévore, Led Zep.dans les oreilles  2 1 AV R I L 2 0 0 2 : La Saloperie a toujours belle gueule et bonne mine.  2 0 0 3 : Ce livre, lu et relu, jamais quitté, jamais restitué à l’ami qui jamais ne me le réclama, je l’offre sur scène en toute hargne et reconnaissance ; au jeune écrivain bigleux et intempestif qui oublia sa vie durant d’être un salaud, à ma jeunesse, à celle d’aujourd’hui et à la face des chefs, petits et grands qui toujours nous demandent de nous en remettre à l’ordre des choses qui ne sont jamais que les choses de l’Ordre. D.S

 

Jeudi 21 décembre 14h30, vendredi 22 décembre 14h30, samedi 23 décembre 19h, Vacances scolaires : jeudi 28 décembre 19h, vendredi 29 décembre 15h, jeudi 4 janvier 19h et vendredi 5 janvier 15h

 

Création 2012 / THEATRE DE LA DECOUVERTE

LES TROIS SPECTRES DE SCROOGE

Les trois spectress de Scooge

Rendez-vous de Noël - spectacle à voir en famille à partir de 8 ans

D’après Un Conte de Noël de Charles Dickens, conçu et interprété par Dominique Sarrazin, scénographie Ettore Marchica, vidéo, images et régie Cléo Sarrazin, production Théâtre de la découverte, coproduction Lille 3000.

Ebenezer Scrooge aborde la période de Noël avec son dédain et son avarice habituels, maltraitant comme toujours son malheureux employé et son joyeux neveu. Pourtant, dans la nuit de Noël, il reçoit la visite de trois fantômes qui vont changer sa vie à tout jamais.

  

2018

Résidence Reprise/Création

Jeudi 11 janvier 19h, Vendredi 12 janvier 14h30 20h, Samedi 13 janvier 19h

UNE CERTAINE DOSE DE TENDRESSE OU LA CONQUÊTE INACHEVEE DES AMERIQUES

UNE CERTAINE DOSE DE TENDRESSE

Une bouffonnerie contemporaine, à partir de 12 ans

Reprise-création 2018 / COMPAGNIE PROTEO

Une création de la compagnie Protéo, avec Michael Wiame, Camille Dupond, Jacob Vouters et Louise Wailly, conception et écriture Thomas Jodarewski et Louise Wailly, mise en scène Louise Wailly, collaboration Maxime Séchaud,assistanat à la mise en scène et dramaturgie Sonia Mzali, costumes Marion Prouvost, création Lumière Brice Nougues, création sonore, Loïc Lefoll, masques et coiffes Carolina Munoz, avec l’aide de François Lestrade pour la scénographie, production Cie Protéo – co-production Théâtre de l’Aventure –Avec l’aide à la création du Conseil Régional Hauts-de-France, de la DRAC Nord-Pas de Calais-Picardie et de la Spedidam. Avec le soutien de la Compagnie de l’Oiseau-Mouche, du Théâtre Massenet, et de L’Hippodrome de Douai. 

Un conte de « faits » historiques qui entraînent Gloria de la conquête de Cortès à l’insurrection zapatiste en passant par la révolution mexicaine. Au cœur de cette histoire : la dépossession par le pouvoir colonial, puis mexicain, de ce qui fait l’autonomie des communautés indigènes, à savoir la terre. Dans la brutalité des événements, cette histoire est belle. Mais comment dépasser le récit d’une épopée lointaine ? Comment s’en inspirer, tant ce qui fait sa force nous a été enlevé ? Nous, Occidentaux et Métropolitains, quelles montagnes avons-nous pour nous replier ? Quelles forêts pour nous inspirer ? Quelles communautés aussi fortes que le roc, aussi riches et denses que la forêt, peuvent encore nous animer ? « Voilà pourquoi je veux rencontrer les zapatistes », dit Gloria. Pour y butiner le miel qui fait défaut à nos idées.

 

Jeudi 18 janvier 19h, Vendredi 19 janvier14h30  – 20h, Samedi 20 janvier 19h

HE’S A MANIAC

HE’S A MANIAC

Création 2016 / COMPAGNIE CARYATIDES 

Performance dessinée et musicale / tout public à partir de 14 ans

Conception et interprétation Cyril Viallon, musique Benjamin Collier, vidéo Erwan Defachelles, lumières Jib Cousin, mise en jeu Chloé André, production Compagnie Caryatides

Le slow est-il un (cruel) rite d'initiation à la danse et à l'identité? Peut-on échapper aux différentes épreuves du slow, qui représente pourtant le b.a.ba de la danse, contre un partenaire serré, un balancé à gauche, un autre à droite.  Premier slow, premier cours de danse, premier film, première idole,  première expérience professionnelle, première expérience sexuelle...  Comment la somme de toute ces premières fois peuvent-elles illustrer le parcours d'un homme et le terreau créatif d’un artiste ? - Je ... Je ... Je connais tous les tubes des années 81,82, 83, 84,  ce qui correspond à mes années de 6ème, 5ème, 4ème et 3ème  j'avais respectivement 11, 12, 13 et 14 ans.

 

La Verrière accueille les Amis du Monde Diplomatique

Mardi 23 janvier 20h

L’ENSEIGNEMENT DE L’IGNORANCE 

L’ENSEIGNEMENT DE L’IGNORANCE

Création 2015 / DDCM

Théâtre vidéo-musical

Auteur Jean-Claude Michéa, adaptation, musique et mise en scène Seb Lanz, assistante à la mise en scène Sophie Rey, avec Héléna Vautrin et Frédéric Guittet, scénographie et vidéo Studio Sankukaï, conception régie Rémi Billardon, Fabrice Viste,  un spectacle produit par l'Association DDCM, soutenu par ADAMI, SPEDIDAM, Conseil Général de Vaucluse, Scène et Public (diffusion), Théâtre des Carmes André Benedetto, Théâtre des Doms (84), Théâtre de Lune (69).

Imaginez un monde où l'élite dominante, tout en prétendant combattre l'Ignorance, ferait en réalité tout pour la propager. Dans ce monde, la culture servirait à étouffer dans l'œuf l'idée même de révolte collective. Ce serait le monde de l'Enseignement de l'Ignorance.
Ce monde, c'est le nôtre.

« Mettre en scène les mots de Jean-Claude Michéa, penseur critique radical qui, dans le livre éponyme publié en 1999 posa la forte hypothèse, que si le niveau scolaire ne cesse de baisser, c’est parce que cela sert les intérêts du capitalisme mondialisé, lequel a moins besoin d’individus libres, cultivés et conscients que d’unités productives flexibles, précaires et jetables : Seb Lanz s’y est risqué, et le résultat est à la hauteur, exigeant, austère presque. Beaucoup de texte, quelques facéties livrées par deux habiles comédien-ne-s, du piano inspiré, le tout au service d’un terrible constat, que conclut la fameuse question posée par Jaime Semprun : « A quels enfants allons-nous laisser ce monde ? » » (Jean-Luc Porquet, Le Canard Enchaîné)

Après la représentation de 20h / rencontre avec Sébastien Lanz

 

Jeudi 8 Février 19h, Vendredi 9 février 14h30 20h, Samedi 10 février 19h

MAX GERICKE   OU PAREILLE AU MÊME

MAX GERICKE

Création 2016 / LA FABRIQUE DU VENT

Auteur Manfred Karge, traduit de l’allemand par Michel Bataillon, interprétation Anne Delmotte, mise en scène/dramaturgie/scénographie Didier Saint-Maxent, création lumière Sylvain Liagre, un spectacle produit par la Fabrique du Vent, soutenu par Filage, le Théâtre de l’Aventure !, la Chambre d’eau, la MJC de Croix, le Théâtre du Nord, La Ferme d’en Haut (Villeneuve d’Ascq)

Une femme occupe, sous des habits d’homme, le poste de travail de son défunt mari. Ce fait-divers authentique, au temps de la grande crise, de la montée du nazisme, jusqu’à son apogée et sa chute, nous décrit l’odyssée d’un bout de femme qui traverse les luttes fratricides, entre bruns et rouges, aux frontières entre l’Allemagne et l’Allemagne. Ce récit de bruit et de fureur entre l’individu et l’Humanité raconte l’histoire déraisonnable d’une personne (Ella/Max) qui a étonnamment les pieds sur terre et l’envie furieuse de « s’en sortir », doté à la fois d’une obstination à toute épreuve et d’une teigneuse rage de vivre… Comment déjouer sa propre existence ? Comment dépasser le mélodrame pour en faire une bouffonnerie ? Il était une fois le double rôle clownesque et tragique d’Ella-Max… Il était une fois hier et il était une fois aujourd’hui encore…

 

La Verrière accueille le Cabaret de l’Union de Travail et Culture Vendredi 23 Février 19h/Cabaret de l’Union (rencontre après la représentation : L’addiction au travail)

+ Jeudi 22 Février14h30, Samedi 24 Février 2018 19h

L’Insoupçonné

l'insoupçonné

Création 2017 / Cie Stelistô de Tempo.

Texte et mise en scène Olivier Nikolcic, avec Céline Hilbich, musique Lolomis Quartet, , les voix de Denis Lavant, Déborah Claude, Mounya Boudiaf, Céline Clergé, Nikola Carton, Azzedine Benamara, maquillage Gaëlle Mennesson, bricolages indispensables Mauricio Martinez-Cavard, production Compagnie Stelistô de Tempo

Mary-Jane, une jeune femme de son temps. Elle doit prendre un train qui la conduira à un rendez-vous capital pour l’avenir de son entreprise. Mais suite à un mouvement social, tous les trains sont bloqués et c’est toute l’entreprise qui est alors en danger. Mise sous pression par sa patronne, Catherine, avec laquelle elle est en communication régulière, Mary-Jane aperçoit une valise non loin d’elle. C’est l’occasion pour elle d’échapper aux engrenages d’une réalité suffocante. Le rêve d’avoir le temps. Le temps de rêver. Le temps de Vivre. «  L’Insoupçonné est l’histoire d’une désobéissance par le rêve qui se poursuit dans la réalité »… Une désobéissance insoupçonnée.

 

LUNDI EN ATTENDANT LE GRAND SOIR

LA COMPAGNIE LA VACHE BLEUE ET LA DECOUVERTE

Lundi 12 mars à partir de 19h30

 

La Verrière accueille le théâtre Massenet/Le Réel en jeu

16 Mars 2018 14h30 ? - 20h

AVEUGLES

AVEUGLES

Création 2018 / le joli collectif

Tout public à partir de 14 ans

( ! jauge limitée !)– pour ce spectacle réservations au Théâtre Massenet 03 20 04 81 65

Concept et mise en scène Vincent Collet, écriture et jeu Marie-Lis Cabrières, Vincent Collet, Fanny Fezans, Vincent Voisin,production et diffusion Elisabeth Bouëtard, production le joli collectif, co-production Au bout du plongeoir-Rennes, Les Fabriques laboratoire(s) artistique(s) – Nantes, Théâtre de Poche, scène de territoire pour le théâtre Bretagne romantique et Val d’Ille-Aubigné, Salle Guy Ropartz-Rennes,avec le soutien de La Paillette – Théâtre, L’Aire Libre – CPPC

Quatre individus arrivent sur scène. Ils font le récit de leurs expériences et du chemin parcouru pour en arriver là. Perdus, ils tentent de se mettre d’accord pour avancer. Comment articuler ensemble le besoin de décision et le désir d’égalité ?  AVEUGLES s'inspire autant du petit exposé de Yona Friedman « Comment vivre avec les autres sans être chef et sans être esclave ? » que de la pièce de Maeterlinck de 1890 où un groupe se perd en forêt et attend le retour de son guide. Une fable écrite au plateau où les acteurs/personnages devront affronter leurs doutes et leurs propres fonctionnements pour avancer en groupe et organiser une démocratie embryonnaire.

 

Jeudi 29 Mars 19h, Vendredi 30 Mars14h30  20h, Samedi 31 Mars 19h

MAMAN DANS LE VENT

MAMAN DANS LE VENT

Création 2012 / La Compagnie des Docks

Tout public à partir de 14 ans

Texte, mise en scène et scénographie Jacques Descorde, avec Solenn Denis et Jacques Descorde, assistante à la mise en scène Nadège Cathelineau, costumes Valérie Paulmier, production La compagnie des Docks, avec le soutien de Beaumarchais/SACD.

À la suite du décès de sa mère, une petite fille part en voyage avec son père, au bord de la mer. Très vite, elle comprend que le chagrin de son père est au moins aussi grand que le sien. Elle devra inventer bien des ruses et trouver beaucoup d’amour pour que, l’un et l’autre, retrouvent enfin le chemin d’un retour à la vie.

 

 

 

Jeudi 5 Avril 19h, Vendredi 6 Avril 14h30 20h, Samedi 7 Avril 19h

« TWO BE »   ET SI NOS OMBRES POUVAIENT PARLER ?

TWO BE

Création 2018 / LE BOURGEOIS DE KIEV Danse et Théâtre

Une création d’Antoine et Guillaume Suarez-Pazos, interprétation Antoine et Guillaume Suarez-Pazos, scénographie et make-up Omaya Salman, dramaturgie Aymeri Suarez-Pazos, lumière Anthony Merlaud, création son Romain Crivellari, regards chorégraphiques Florent Hamon et Chinatsu Kosakatani, regards extérieurs épisodiques Thierry Duirat, Noémie Gantier, Gilles Defacques, Thomas Le Gloannec, Omaya Salman, production les Bourgeois de Kiev, coproduction Le Phénix Scène Nationale de Valenciennes dans le cadre du campus du Pôle Européen de Création, avec le soutien du Prato/ Pôle National Cirque, résidences Le Channel/Scène National de Calais, dans le cadre du dispositif « Pas de Côté » / DRAC Hauts de France, résidences de création au Ciam la fabrique de Toulouse, à la maison Folie Beaulieu de Lomme, le Théâtre des Mazades Toulouse et le Grand Sud à Lille.

Guillaume et Antoine sont jumeaux. Deux « Je » très similaires. Ils ne connaissent pas la vie sans un autre… Ils vont agir, créer pour ne pas s’effacer, résister pour ne pas disparaître derrière l’autre, mais aussi se surprendre à défendre une même idée, un même combat en chœur. Une force solidaire pour asseoir au mieux leurs utopies, leurs idéaux d’un monde plus humain. Nos deux hurluberlus vont, tour à tour, invoquer des personnages de leur enfance, de leurs rêves, de leur folie, pour déjouer l’idée du double, déjouer le conflit brutal, trouver la solution, pour cohabiter ensemble, continuer à migrer ensemble sans s’esquinter, sans que l’un prenne le pas sur l’autre. Comme un tango entre deux hommes, un combat déguisé qui ne cherche pas le KO, mais une issue favorable à chacun.

 

Du 19 au 21 avril

DANS LA POUSSIÈRE DES ETOILES ROUGES  Théâtres d’Heiner Müller

 DANS LA POUSSIÈRE DES ETOILES ROUGESFaire de Heiner Müller un auteur de théâtre populaire, « élitaire pour tous », tel est le pari de cette création. Le spectacle est composé de courtes pièces, en forme d’odyssée singulière dans les univers de l’auteur.

On cherchera l’amour dans les rues de Berlin-Est avant de gravir le Caucase pour assister à la Libération de Prométhée. On suivra les traces d’Héraclès combattant l’Hydre-Machine. On se retrouvera aux côtés d’un bataillon de l’Armée Rouge, face aux armées d’Hitler. On croisera des assassins qui feront horriblement rire. Et pour finir, on se réveillera dans le cauchemar grotesque d’un bureaucrate prussien…

 S’emparant de matériaux, les comédiens font théâtre de tout et jouent comme si la scène était l’endroit idéal, utopique, pour démêler les contradictions de toutes ces histoires. Avec une grande diversité de ton : comique ou sarcastique, farcesque ou tragique, réaliste ou onirique. Des histoires de batailles, de luttes, d’échecs, prises dans la grande roue de l’Histoire.

Textes: Histoire d’amour / Libération de Prométhée / Héraklès II ou l’Hydre / Ouverture russe / Texte-Electre / Centaures / Pièce de coeur – Traductions : Jean Jourdheuil et Heinz Schwarzinger

Collectif de la création : Yves BRULOIS (mise en scène, dramaturgie, jeu) / Cédric DUHEM (jeu, chant, accordéon) / Céline DUPUIS (jeu, chant) / Mélissandre FORTUMEAU (jeu, chant) / Félix VERHAVERBEKE (jeu) / Roland ARQUISCH (guitares, régies, assistanat) / Olivier SION (décoration, accessoires) / François CORDONNIER(créations sonores, lumières, régies) / Alexandra CHARLES (costumes)

  

LUNDI EN ATTENDANT LE GRAND SOIR

LA COMPAGNIE LA VACHE BLEUE ET LA DECOUVERTE

Lundi 7 mai à partir de 19h30

 

Jeudi 17 mai 19h, Vendredi 18 mai14h30 – 20h, Samedi 19 mai 20h

DIALOGUES D’EXILES

DIALOGUES D EXILES

Théâtre musical dès 12 ans

COMPAGNIE DU BERGER/COMEDIE DE PICARDIE

Auteur Bertolt Brecht, texte français Gilbert Badia et Jean Baudrillard, mise en scène Olivier Mellor, avec Olivier Mellor, Stephen Szekely, musiciens Séverin "Toskano" Jeanniard, Romain Dubuis et François Decayeux, chansons Bertolt Brecht/Kurt Weill, Jean Yanne, Léo Ferré, Bernard Dimey, Raoul de Godewarsvelde, Jesse Garon, arrangements Séverin Jeanniard, Romain Dubuis, lumière Benoît André, son Séverin Jeanniard, scénographie Alexandrine Rollin, Noémie Boggio, costumes Hélène Falé, production Compagnie du Berger - Comédie de Picardie, avec le soutien du Conseil Régional de Picardie, du Conseil Départemental de la Somme, de la DRAC Picardie, d’Amiens-Métropole, de l’ADAMI, de la SPEDIDAM, de l’Arche Editeur, du Centre Culturel de Songeons (60), des Communautés de Communes de la Picardie Verte, du Val de Nièvre&environs, de la compagnie les gOsses et de Grobiland.

A Helsingfors, au buffet de la gare, pendant la première guerre mondiale. Deux allemands, un physicien et un ouvrier, chassés de leur pays par… « comment s’appelle-t-il donc au juste ? »… devisent librement autour des verres de bière, passant de la philosophie de Hegel à la description fouillée d’un nerf de bœuf, du rôle des vertus civiques à la nécessité de l’ordre, des méthodes d’éducation au plaisir que la pensée procure ou ne procure pas. Mais toujours ils en reviennent à cause de leur exil au troisième Reich. Le tout entrecoupé de chansons de Brecht et Weill, mais aussi de Léo Ferré, Jean Yanne, Bernard Dimey, Raoul de Godewarsvelde ou Jesse Garon… avec trois musiciens complices, et une pompe à bière !

 

Mardi 29 mai14h30  20h, Mercredi 30 mai 20h, Jeudi 31 mai 14h30  19h

Moment d'angoisse chez les riches

MOMENT D ANGOISSE CHEZ LES RICHES

Théâtre musical sur des textes de Kurt Tucholsky

Création 2017 / COMPAGNIE LOLIUM

Auteur Kurt Tucholsky, traduction et collaboration artistique Françoise Delrue, mise en scène Henri Botte, avec Marion Zaboïtseff et Lexie T, régisseur Yann Hendrickx, production Compagnie Lolium.

Dans une forme très actuelle mêlant le Beatbox, la musique live et le théâtre, deux femmes nous replongent dans l'esprit humaniste et contestataire des cabarets allemands de l'entre-deux guerres, et nous livrent les réflexions visionnaires de Kurt Tucholsky, auteur allemand des années 20. Dans une écriture percutante, Tucholsky nous transmet sa vision de l’Homme, et, le sourire aux lèvres, nous pose la question : Comment vivons-nous ensemble ? Mieux, il nous interpelle, à un siècle de distance : « Cher lecteur de 1985 vous avez au quotidien 300 appareils indispensables de plus que nous, mais au demeurant vous êtes tout aussi bêtes, aussi malins, aussi modernes que nous, exactement comme nous. » KT 1920.

 

 

Samedi 9 et dimanche 10 juin

LA VERRIÈRE ACCUEILLE

FESTHEA

(Festival de Théâtre amateur de Tours sélection Nord et Pas-de- Calais)

 

Mercredi 13 juin 14h30, Jeudi 14 juin 14h30, vendredi 15 juin 14h30 -19h

MOUSTACHES

MOUSTACHES

Arts de la marionnette-images-musique à partir de 5 ans
Création 2015 / COMPAGNIE ZAPOÏ
Conception, écriture et mise en scène Stanka Pavlova, univers graphique et réalisation des personnages Marion Belot,  interprétation Stanka Pavlova (jeu) en alternance avec Marion Belot,  composition musicale Usmar, musicienne Bérengère Scheppler (contrebasse), écritures Filip Forgeau,  dispositif scénique et conseil artistique à la mise en scène Denis Bonnetier,  création lumière et régie Jean-François Métrier et Claire Lorthioir, illustrations et peintures Boryana Petkova,  réalisation des images Maxime Hibon, costumes Emmanuelle Geoffroy, construction du dispositif Atelier Artom, Thomas Ramon, production Zapoï, co-production Maison Folie Lille Moulins, résidences de création au Phénix scène nationale  Valenciennes et Espace Culturel Barbara de Petite Forêt, avec le soutien du Conseil Régional Hauts de France et Ville de Valenciennes.
C’est un monde plein de moustaches.
Un monde où les maisons, les arbres, les cailloux, les nuages, les étoiles, les oiseaux, les papas, les mamans, les papis, les mamies, la petite soeur de Marcel, le chat d’Archibald et même les princesses endormies ont des moustaches qui poussent… mais seul un personnage n’a pas de moustache. Enfin, il court derrière, mais elle ne reste pas en place, car cette moustache est trop frivole, trop impatiente pour rester plantée sur un visage. Cette moustache vole dans les airs comme un oiseau libre. Arrivera-il à l’attraper ? Qui sait ? Mais depuis cette histoire on sait que les ailes des anges ont été des moustaches…

 

 

RESERVATION INDISPENSABLE  03 20 54 96 75  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.