28 Rue Alphonse Mercier 59000 LILLE - Tél: 03 20 54 96 75

Gueules de l'emploi

Création 2004

Gueules de l'emploi

ADAPTATION ET MISE EN SCENE DOMINIQUE SARRAZIN
SPECTACLE - LECTURE DU THEATRE DE LA DECOUVERTE
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser." />
Montage de textes Georges Navel, François Bon, Héléna Villovitch, Dominique Sarrazin, Aurélie Filipetti, Yves Pagès …
Mise en scène Dominique Sarrazin
Avec Marie Boitel, Annick Gernez, Catherine Gilleron, Dominique Sarrazin

« On délocalise, on modernise, on « jette », on restructure, on assouplit, on requalifie, on personnalise, on diversifie, on apure… toute une sémantique allégée, occupe le terrain des mondes du travail, tout un management pointu du renoncement et de la servitude volontaire s’attache à masquer la peur, le stress, les larmes, les ulcères, les cancers, les ressentiments, le désespoir de soi et la haine de l’autre.

Très haut, ailleurs, hors de portée, trônent les déités irrévocables du Marché, du Chiffre, de la Compétitivité ; en bas et de long en large un immense champ de ruines sociales s’impose comme un paysage d’avenir, sur quoi souffle, terrible et luxueux – « pub et com. » - le très archaïque vent de la soumission.
Que notre parcours Résistance(s) s’autorise à passer par l’usine, la « boîte », le chantier, l’agence, la grande surface, ne rebutera que ceux qui pensent haut et fort, et font penser que tout est joué, que c’est à prendre ou à laisser, qu’il n’y a pas sujet de s’émouvoir, matière à réflexion et raison de s’énerver. Encore une fois la litanie du « taire et laisser faire »… Resterait donc à : « chercher refuge dans une sous – vie… » (Roger Linhart, L’établi, Editions de Minuit)
Du simple témoignage aux textes officiels, de la parole au poème, du prolo devenu écrivain au chef de rayon étudiant en sociologie, autant de brûlots, braises et flammèches, dont nous nous emparerons pour que rien ne s’éteigne jamais tout à fait, pour que jamais nous ne retournions aux « sources glauques » (Henri Michaux).
Gueules de l’emploi c’est le titre : spectacle – lecture, que je souhaite rageur et drolatique, confié à une petite brigade de comédiens (-nes), qui n’oublieront pas au passage, de se compter dans le lot des excédentaires à sacrifier. On peur venir au théâtre pour y voir ce que l’on devient et tout autant ce que l’on refuse de devenir.
Cher public, on compte une fois de plus, une fois encore, sur toi.
Dominique Sarrazin – janvier 2004

Ouvrages utilisés
Séquence  : Georges Navel
Séquence  : François Bon In L’entreprise (Editions de la découverte)
Séquence : Héléna Villovitch In L’entreprise (Editions de la découverte) Le CDD
Séquence : La Symphonie Inachevée de Schubert (Texte utilisés par les Coordinations d’Intermittents du Spectacle)
Séquence : Dominique Sarrazin Idées reçues…
Séquence : Aurélie Filipetti Les derniers jours de la classe ouvrière (Stock)
Séquence : Yves Pagès Chronique du journal VACARME

Ces séquences se déroulent dans un ordre et un montage dépendant de la demande…

Ce spectacle bénéficie de l'aide à la diffusion du Conseil Général du Nord